Braqueurs en série de bijouterie : Le cabinet d’avocat Nabères défend les parties civiles

Patrick Battaz a été condamné à la plus lourde peine pour 7 braquages perpétrés à Aix, Marseille, St Tropez et Port-de-Bouc. Ses coaccusés, moins impliqués, ont écopé de 10 et 8 ans

Comme pour chaque accusé dont la peine se doit d’être personnalisée, il est bon de se pencher sur le devenir de chaque victime. La partie civile, par la voix de Mes Pollak, Deval et Naberes, a déploré qu’une vendeuse attaquée ait été déclarée inapte à retravailler, qu’une seconde ait dû déménager dans le nord de la France pour tenter de semer, en route, ces instants de terreur passés devant l’arme de Battaz et consorts, et qu’une troisième ait, elle, peur de son fils quand il porte un sac en bandoulière…

Lire tout l’article sur la provence


^